« Le vivre-ensemble » : un engagement fort de l’UCA

L’Université Clermont Auvergne s’engage dans le « Vivre Ensemble ». L’inscription de cette volonté dans le projet d’établissement, la mise en place d’une vice-présidente aux responsabilités sociétales et environnementales et la mise en œuvre de nombreux projets en sont témoins.

Un établissement comme le nôtre se doit d’être un lieu de partage, un lieu de convivialité et de solidarité, de rencontre entre différentes cultures, entre générations, entre différents statuts et aussi un lieu d’ouverture sur l’extérieur, sur les collectivités qui nous hébergent, sur le monde socio-économique qui participe à nos recherches, qui embauche nos étudiants, sur le monde associatif avec lequel nous partageons nombre de valeurs.

Deux exemples pour illustrer ces propos, une création interne à notre établissement et un autre lié à un partenariat avec une association :

Le Pop Art ou l’art de cultiver le jardin partagé
  • début 2015, l’université décide de dédier un terrain situé sur le campus des Cézeaux à un potager partagé, le PoPart. Ce projet, mené en partenariat avec deux associations étudiantes – l’Association Des Naturalistes d’Auvergne (ADNA) et LieU’Topie – et avec différents services (SUC, SSU, CLASS), met à disposition de toute la communauté universitaire (étudiants, personnel… et même voisins) un espace de convivialité. Il s’agit, à travers la culture potagère de faire se rencontrer des étudiants de différents cursus et des personnels intéressés autour du jardin. C’est aussi un lieu de culture avec des chants, des pièces de théâtre, un lieu de partage avec disco soupe, pique-nique, un lieu de création avec épouvantails, sièges-palette, un lieu d’apprentissage au « bien manger », etc. Vient qui veut, quand on veut, c’est ouvert, fleuri, gai…On y partage recettes de cuisine, conseils de jardiniers, bières et soupes. Pesticides et engrais sont bannis, bonne humeur et bienveillance obligatoires !

    Lors de l’inauguration du PopArt, et dans le cadre du festival Interfaces, le jardin se fait l’écho de voix poétiques.
  • le Secours Populaire de Clermont-Ferrand a accueilli en 2016 une centaine de jeunes Africains, principalement guinéens, analphabètes et très désireux d’apprendre notre langue et notre culture ; nous avons été sollicités pour la mise en œuvre d’un partenariat pour venir en aide à ces jeunes. L’université va mettre à disposition des locaux pour favoriser une meilleure immersion dans notre culture, le Centre FLEURA va apporter ses compétences, nous comptons aussi associer l’ESPÉ et des associations étudiantes qui pourront eux aussi aider à l’intégration de ces jeunes, bien décidés pour la plupart à rester sur notre territoire.

Ces deux exemples, choisis pour leur diversité, ne sont qu’une petite partie de ce que nous mettons en œuvre pour permettre à notre établissement d’être présent et actif sur notre territoire. Avec ses 34000 étudiants et ses 3500 personnels, nous sommes la première institution, en nombre, sur le territoire communautaire: cela nous donne des devoirs et une responsabilité.

Nous nous sommes engagés dans de nombreux partenariats avec les collectivités, avec le monde associatif et culturel, que ce soit pour le développement d’une mobilité douce (participation à l’élaboration du Plan de Déplacements Urbains), pour un moindre impact carbone (réalisation d’un écocampus), pour plus de solidarité (Secours Populaire, Banque Alimentaire, milieu carcéral), pour une vulgarisation des connaissances (Université Ouverte, Fête de la Science, les Mercredis de la Science…), pour une implication dans des évènements festifs (Hypocampus, Clermont fête ses étudiants…). Nous espérons, à travers toutes ces actions, promouvoir notre université, mais aussi montrer toute la volonté et l’énergie que notre communauté met pour mieux « vivre ensemble ».

Frédérique Bonnemoy
Vice-Présidente Responsabilité sociétale et environnementale de l’Université Clermont Auvergne

 

Le vivre-ensemble par lieU’topie

LieU’topie est un lieu de vie étudiant innovant socialement, il répond à un besoin social mal satisfait. En effet, suite à une intuition en 2012 de cinq étudiants clermontois, un questionnaire est passé et 1217 réponses sont obtenues. Les résultats nous apprennent que 44% des étudiants affirment avoir des difficultés financières, qu’ils désirent plus d’accès à la culture. Nous avons alors mis l’accent sur la créativité et la recherche de solutions inédites. La culture étant au centre des intérêts étudiants, nous avons décidé d’ouvrir un lieu culturel mais aussi et surtout solidaire. Nous avons créé LieU’topie pour que les étudiants aient un espace pour se retrouver, échanger, partager. L’idée est également que chacun s’épanouisse, c’est un lieu d’expérimentation où tout le monde fait ce qui l’anime !

LieU’topie

La vision commune du projet étudiant LieU’topie n’est autre que la mise au service des besoins étudiants. En 2013, LieU’topie accueille de nouveaux bénévoles et donc de nouveaux projets ! Un collectif de 13 étudiants se constitue en association loi 1901 et LieU’topie commence à être connue et reconnue chez les étudiants comme chez les acteurs de l’ESS. On fait des événements, plein d’événements avec notre caravane, on passe dans les facs, on clame notre identité. Le projet est clair, solide et légitime. L’étape suivante est désormais la concrétisation du projet théorique vers une activité économique, sociale et culturelle viable. En Janvier 2015, après une année de réflexion sur les attentes, les envies et les besoins du futur lieu de vie étudiant, on ouvre !

LieU’topie est et a toujours été un collectif avant tout. Des personnalités et des motivations différentes prêtes à se bouger pour un même objectif : l’ouverture et l’évolution d’un lieu de vie étudiant, solidaire et culturel. Notre richesse, c’est notre diversité : origines sociales, compétences, personnalités, projets, motivations, parcours, … Nous sommes les étudiants clermontois participant à l’évolution de LieU’topie, chacun est le bienvenu pour bâtir ce projet pour et par les étudiants ! Les bénévoles font vivre le lieu, au LieU’ on Vit Ensemble ! L’exemple type du Vivre Ensemble selon LieU’topie pourrait être la cuisine. Elle est un endroit convivial, ou chacun s’implique, apprend à se connaitre et connaitre son voisin, en bref, crée des liens. C’est également un endroit où l’on va pouvoir expérimenter, tester, cuisiner seul ou à plusieurs. Et au moment de se mettre à table, on se trouve ou se retrouve, déguste les mets préparés avec soins, on discute, on échange et on grandit !

Les deux ans de LieU’topie

Par ailleurs, LieU’topie est aussi une association. Dans ce cadre, elle s’inscrit dans une démarche d’Économie Sociale et Solidaire et en revendique ces pratiques : modèle économique basé sur la coopération, la non-lucrativité individuelle, une gouvernance démocratique et une utilité sociale et qui promeut également les valeurs du développement durable. Le Vivre ensemble fait partie de nos valeurs et se retrouve dans nos pratiques. Au LieU’, on est en confiance, nous mutualisons des biens, des services, des compétences en respectant l’avis de chacun et laissant les choses accessibles pour les prochains. Le Vivre Ensemble, on l’entend comme le Buen Vivir, notion qui propose de construire collectivement une autre façon de vivre. Le Buen Vivir, c’est la matrice communautaire de peuples qui vivent en harmonie avec la Nature. Cette philosophie implique que les citoyens se ressaisissent de l’Etat, individuellement et collectivement. Repenser et approfondir la démocratie, c’est ce que l’on fait au LieU’topie, et pour cela, on a construit notre nouvel espace de liberté… !

Car oui, LieU’topie est enfin un lieu de vie ! Novateur, culturel, solidaire, il est créé pour et par les étudiants clermontois. Il s’inscrit dans une démarche sociale proposant accompagnement administratif, aide à la conduite de projets, appui pour l’orientation et lieu de discussion, d’échanges et de partage. Dans une démarche solidaire, il offre un café solidaire, une épicerie de sensibilisation, un jardin partagé aux Cézeaux, la mise à disposition d’une machine à laver mais aussi d’un lieu de réunion, et enfin d’une cuisine partagée. LieU’topie c’est aussi une démarche culturelle, visible et éclectique avec des expositions, des projections, des ateliers créatifs, des débats d’actualités, des conférences, une bibliothèque alternative et bien plus encore. Nous tentons de faire tous les jours de ce lieu un endroit-ressource pour trouver aide, conseil, accompagnement aux projets et accès à la culture. C’est un lieu où chacun peut proposer, développer ses idées, ses projets. La programmation culturelle est diverse car elle est faite par tous ceux qui veulent y participer.

L’épicerie du LieU’topie

Vivre ensemble au LieU’topie, c’est une construction quotidienne, un apprentissage infini où l’on développe notre capacité à penser, proposer, agir et nous indigner.

LieU’topie
22 rue Abbé Girard
63000 Clermont-Ferrand

En savoir plus :

LieU’topie prend soin des étudiants. La Montagne  publié le 27/11/2016

Vidéos :
Enquête de région, LieU’topie : l’entraide et le partage avant tout ! https://www.youtube.com/watch?v=3OKofvRS_Js
« LieU’topie devient réelle » : https://www.youtube.com/watch?v=xZ7pWoQsmyg
Reportage de France 3 Auvergne sur l’ouverture de l’Epicerie du LieU’ : https://www.youtube.com/watch?v=eOibfQk_G5I