Les attentats, et après ?

Dans le flux récurrent de l’actualité des évènements inattendus – séisme climatique, catastrophe industrielle, révolution politique, conflit armé, etc. – viennent brusquement bouleverser l’état du monde et des communautés.

La réponse donnée à ces événements se fait dans l’échelle de temps de l’immédiat. C’est typiquement celle des médias et des réseaux sociaux. Certes, nos représentants institutionnels des communautés de chercheurs prennent la parole de façon plus distanciée mais malgré tout à chaud. Ces événements s’avèrent être l’amorce d’une réflexion abordée dans le cadre d’un champ disciplinaire particulier. Mais cette réflexion devient de plus en plus réservée aux experts, et rejoint le domaine de la recherche avec séminaires, conférences et publications dans les revues ad hoc. Ce travail, qui est la raison d’être de la recherche, ne permet pas toujours une vision pluridisciplinaire.

Avec ce blog nous optons pour un autre regard. Le regard d’universitaires, avec la liberté d’expression scientifique qui est notre mode de fonctionnement et avec l’ouverture à la société qui est notre vocation première. Une mise en perspective des événements en interaction avec les acteurs de la société – y compris poètes, graphistes, plasticiens, vidéastes, cinéastes, littérateurs, danseurs, musiciens, etc. – favorisant l’interdisciplinarité

Les thèmes d’actualité retenus seront initiés dans le blog par quelques billets. Ces billets n’ont pas la volonté d’être exhaustifs : ils seront une invitation à un échange avec la société et les collègues universitaires de toutes disciplines. Ainsi les contributions extérieures viendront enrichir le blog. Ces contributions n’ont pas vertu à être des articles au sens de nos revues scientifiques de recherche. Il s’agit de laisser la place à la liberté intime de conviction de chaque auteur sans abandonner pour autant la rigueur scientifique et la distance nécessaires au traitement de l’événement.

Face à l’actualité récente nous avons tenu à traiter des « Attentats… et après ». Au-delà de la douleur et l’effroi que ces événements peuvent susciter il nous parait important d’avoir une réflexion interdisciplinaire d’universitaires sur le sujet des attentats : quelle définition donner à « attentat » ? Bataclan attentat ou acte de guerre ? Attentat et révolution ? Que reste-t-il de Charlie, de Saint-Michel, de Munich ? Légiférer face au terrorisme ? Terrorisme d’état ? Attentat poétique ?… Voici quelques-uns des fils qu’il suffit de tirer.

Khaled Zouari
Maître de Conférences en Sciences de l’Information de la Communication
Laboratoire Communication et solidarité
Université Blaise Pascal

Pascal Gay
Professeur des Universités
Laboratoire de Physique Corpusculaire-CNRS-IN2P3-Université Blaise Pascal


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *